REPLAY Mémoires Cellulaires de Structure sur la Culpabilité – février 2018

150,00

Description

REPLAY Mémoires Cellulaires de Structure sur la Culpabilité – février 2018

Nous travaillerons sur plusieurs aspects :

  • les mémoires cellulaires de structure
  • les croyances limitantes
  • les émotions
  • l’enseignement MCS.

– Qu’est-ce qu’une MCS ? 

Les Mémoires Cellulaires de Structure sont toutes les informations ou mémoires cellulaires que notre corps emmagasine, correspondant à nos expériences, constructives ou traumatisantes ,vécues lors de la gestation,  la naissance et les premières années de vie, ainsi que notre constitution génétique découlant du génome maternel et paternel. Elles vont déterminer notre structure, c’est-à-dire les fondations de notre être, nos forces et nos faiblesses de départ.

– Pourquoi travailler sur les MCS ? 

Il est important de travailler sur ces mémoires afin de renforcer notre être dans sa structure, ses fondations.

– Le syndrome du « oui mais… » 

De mon expérience personnelle et professionnelle, je suis arrivée au constat suivant : les méthodes de libération émotionnelle classiques sont très efficaces pour travailler les peurs, les phobies, les hyper-réactivités du quotidien, elles apportent sans conteste une grande aide et un meilleur confort de vie, elles permettent de dépasser certains traumatismes, etc, mais elles ne permettent pas de travailler sur la structure. C’est à dire que malgré nos efforts, malgré le mieux-être ressenti, il reste un « oui mais… ». Ce « oui mais… » c’est une sensation très profonde d’inconfort, de non-amour de soi, de non-adaptation au monde dans lequel nous évoluons, de décalage avec les autres qui, eux, ont l’air tellement bien dans leur vie. C’est l’impression que l’on pourrait VRAIMENT être heureux si seulement… et on ne sait pas comment faire.

– Pourquoi les méthodes classiques de libération émotionnelle sont efficaces mais pas suffisantes ?

La métaphore de la maison : imaginons que nous sommes une maison, avec ses fondations, sa charpente, sa toiture, ses murs porteurs, ses cloisons, ses fenêtres, ses portes, sa décoration …

Les expériences vécues pendant notre période de construction (gestation, naissance, premières années de vie) vont conditionner notre structure : la stabilité, l’équilibre, la solidité, la résistance. Ces expériences correspondent donc aux Mémoires Cellulaires de Structure.Notre structure correspond aux fondations et à la charpente de la maison.

Les expériences vécues après cette période de construction intérieure n’impacteront pas sur nos fondations et la charpente mais sur les éléments secondaires tels que le papier peint, les meubles, les cloisons, la décoration, etc.

Les méthodes de libération émotionnelle classiques ont un spectre d’action limité aux mémoires cellulaires faites après la période de construction intérieure.

– liens des conférences MCS : 

 

tarif : 150€ pour les 3 jours + toutes les séances complémentaires passées et à venir.

Le règlement est possible par chèque en plusieurs fois (saisir l’option chèque lors de la réservation).

 

– Comment se déroulent les séances ?

Suite à l’inscription, tu recevras les 3 liens d’accès, un pour chaque jour.

Il s’agit d’un travail énergétique à distance par intention.

 

Pour toute question, lire les FAQ avant de m’envoyer un mail à contact@alexandraduriez.com

 

– Témoignages des participants :

Béatrice R. : Après ces séances de la semaine dernière et celle de cette semaine, je voulais te remercier chaleureusement pour tous les bienfaits que je ressens déjà !! L’abandon ressenti par rapport à mon père a disparu….c’est top !!

Diane B. : Je vais de plus en plus en profondeur dans les soins qui sont vraiment extraordinaires.

Chrystel H. : Aaallez j’ose enfin t’écrire, et sache que c’est grâce à toi, à tout ce « travail » que tu nous proposes que c’est possible. Sois-en bénie, remerciée infiniment, vraiment…! Parce que ça bouge et change vite avec les MCS (Mère, Naissance, 0 à 7 ans). Les expériences se comprennent et se valident les unes après les autres!

Marie B. : Séance douce pour moi, paisible avec ce « petit souffle divin » sur le visage. c’est vrai que je n’ose pas trop faire de retour parce que j’ai parfois le sentiment que ça se passe dans ma tête. Finalement, je suis heureuse de voir que beaucoup de personnes ont eu les mêmes ressentis. J’ai hâte de faire celui sur la mère. Encore merci.

Brigitte L.: merci Alexandra , ces ateliers sont énormes  , quel enseignement , j ai vraiment l impressions de faire un pas de géant avec ma conscience…

Carole : La session de ce soir m’a…. je n’ai pas le mot : scotchée, décoiffée et surtout impressionnée. Whaou qu’elle ouverture de conscience ! Et pourtant, je n’arrête pas de « travailler » sur moi, d’écouter des conférences, de suivre des gens très intéressants. Mais là, tu viens d’ouvrir quelque chose d’énorme…

Monique M.: Merci pour tes soins décapants et éclairants.

Laurence M. : Grand merci pour le travail que tu fais, c’est pointu et très fort !!

Véronique M. : Je sais que ce week-end est le bouquet final d’un processus de libérations qui est en route depuis plusieurs mois. Je suis fière d’avoir vécu toutes ces MCS ! Grand merci à toi pour ton superbe travail, tes merveilleuses transmissions et ton magnifique sourire !!!

Pour lire les autres témoignages, clique ici : https://www.alexandraduriez.com/project/commentaires-participants-mcs/

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “REPLAY Mémoires Cellulaires de Structure sur la Culpabilité – février 2018”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.